7 d'un coup !

7 d'un coup !

(Fabulette librement inspirée du conte Le vaillant petit tailleur des frères Grimm)

Il était une fois dans un royaume niché au cœur des mauges, un collège de sages qui présidait un conseil. Pour appartenir à ce conseil, les citoyens devaient prouver leur vaillance.

 

En l'an 2017, le conseil de sages décida de frapper fort et s'approcha de 7 jeunes citoyens : « Nous, conseil de sages, avons choisi de vous mettre à l'épreuve ! Pour rejoindre nos rangs, vous devrez, dans un premier temps, nous faire valoir votre bravoure, mais attention, notre regard est aiguisé. Dans un deuxième temps, vous devrez réaliser un banquet, sachez que nos goûts sont raffinés. Soyez surprenant, Choletais ! »

 

Angèlie, l'une des 7, nous conte : "Au commencement il n'y avait rien si ce n'est notre profonde envie de relever le défi. Le temps était compté, plusieurs d'entres nous devaient partir en voyage avant la magnifique cérémonie qui révèlerait les futurs porteurs de la si convoitée broche jaycee, symbole de l'appartenance au conseil des sages. Nous avons vite compris que nous aurions à travailler chacun de notre côté en cherchant les mots les plus forts et conquérants qui prouveraient notre vaillant engagement. Nous avons nommé un chef, Jérémy, pour sublimer chaque parchemin où étaient inscrits nos promesses et desseins. A la découverte de son chef d'œuvre préalable au conseil, les Sages nous ont montrés leur premier signe d'approbation"

 

Claire, se souviendra également de cet été 2017 : "le défi était de taille : un délai d'organisation assez court, et une période où chacun avaient besoin de s'exiler pour prendre le soleil... Il n'a pas toujours été évident de se réunir afin de faire avancer le projet. Cependant, nous avons réussis tout de même à se rencontrer plusieurs fois afin de se répartir les tâches. Ces réunions nous ont aussi permis de souder des liens et de nous motiver pour avancer dans la même direction."

 

Non contents de chercher à satisfaire l'exigeant conseil de sage, les 7 vaillants décidèrent de montrer qu'ils étaient à la hauteur et c'est ainsi qu'ils organisèrent de surcroit un tournoi où seuls les plus valeureux pourraient se restaurer des friandises sacrées. Manuella, en première ligne, nous raconte le cheminement de cette surprise « L'objectif principal de cet animation était de faire passer un moment convivial en équipe, sur des jeux simples à comprendre et à mettre en place. L'organisation relevait parfois du casse-tête mais cet événement m'a permis d'apprendre à connaitre un peu plus chacun d'entre nous et de partager des moments de synergies, merci la JCE du Choletais ! »

 

Pour harmoniser les différentes composantes de leur évènement, les 7 avaient décidé d'établir les festivités non loin d'un étang. Jérémy nous explique d'ailleurs d'où vient ce choix, « Le lieu semblait correspondre parfaitement à l'esprit « guinguette » que nous voulions créer lors de ce banquet. Nous comptions sur l'été indien pour le rendre mémorable, malheureusement, nous avons oublié de lui envoyer une invitation... Finalement, cet oubli nous permettra à coup sûr de se souvenir très longtemps de ce moment riche en sourires et en rencontres».

 

Effectivement, arrivés en fin de course, les 7 avaient presque relevé le défi quand Mère Nature décida de s'inviter à grand renfort de fraicheur et de délicieuses gouttelettes. Cette fois encore les 7 ne baissèrent pas les bras et réunissant toutes les forces qui leur restaient, ils s'armèrent de leurs plus beaux sourires et de leurs plus grandes chaleurs de cœur pour faire passer au conseil de sages et à leurs hôtes une soirée d'été « pluvieusement » mémorable. Victor nous relate son vécu "Notre plus beau sourire"... pour ma part, je ne pense pas. J'ai rdv chez le dentiste fin décembre. On verra bien après ! Néanmoins, c'est véritablement le lendemain que j'ai ressenti la satisfaction d'appartenir à un groupe tel que le notre. Le fameux besoin d'appartenance, qu'on peut retrouver dans la pyramide de Maslow par exemple, fut comblé. Et oui, je sors ma science! Et pour cause, j'ai eu cette piqûre de rappel lors d'une formation régionale JCE en Vendée cette année. 

 

photo1

 

Pour conclure, Bleuenn résume l'évènement en ses mots "Le premier fait marquant il faut bien l'avouer : la météo qui n'était pas au rendez-vous. Mais nous n'avons pas baissé les bras et avons adapté les animations en fonction de l'intempérie. Après le mot de notre directrice jeune chambre, nous avons accueilli le directeur de la JCE Pays de Loire. S'en est ensuite suivi un moment chargé d'émotions pour tous les sept : l'intronisation ! Jeux de mimes, palets, tir à l'arc et questionnaires ont introduit de façon conviviale le buffet dînatoire. Moment riche en partage avec les membres et observateurs, la nouvelle année scolaire JCE peut commencer !"

 

photo2      photo3

 

Le conseil des sages a donc réussi son tour : il en a eu 7 d'un coup ! Plus braves et courageux les uns que les autres. Ce qui lui assurera de rester longtemps encore un collège fort de belles initiatives et emplit de personnes motivées afin de faire resplendir son royaume bien au-delà de ses frontières.

 

Vous croyiez que c'était fini ? Et bien non, le sage responsable des pigeons voyageurs leur lança un dernier challenge : « vous devrez, dans un court délai nous conter votre histoire, la rendre passionnante et exaltante ! » Adeline nous explique comment ils relevèrent une fois de plus ce défi : « Nous avons voulu donner une saveur différente à cette mission pour prouver que les challenges ne nous faisaient pas peur et que nous étions prêt à sortir de notre zone de confort, à nous mettre en danger, en proposant quelque chose qui change tout en gardant les fondements de la demande. Cette aventure m'a permis de me rendre compte des perspectives de développement personnel et d'évolution que la JCE m'offrai »

 

The End ... enfin, non, ...

THE BEGINNING !